STEM Fellowship et Sasha Noukhovitch

Cette semaine nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Sasha Noukhovitch, fondateur de STEM Fellowship, un organisme canadien à but non lucratif qui utilise le mentorat par les pairs et l’apprentissage par l’expérience pour enseigner aux élèves du secondaire et aux universitaires des compétences propres à la science des données et à l’écriture scientifique.

 

Parlez-nous de vous

J’ai commencé ma carrière en tant qu’ingénieur électricien / chercheur dans le secteur de l’énergie nucléaire et je me suis vite rendu compte que mes champs d’intérêt universitaires se situaient dans le domaine des interactions humaines avec les technologies de l’information. Cela m’a amené à faire un doctorat en théorie de la gestion et analyse situationnelle. Quand je suis arrivé au Canada, j’ai entamé des recherches au Centre Jack and Mae Nathanson en études transnationales des droits de la personne, de la criminalité et de la sécurité. Or, à un certain moment, on m’a invité à agir comme consultant auprès des administrateurs d’écoles secondaires. J’y ai alors découvert qu’une nouvelle génération d’étudiants avait une relation unique et particulière avec les technologies de l’information et de la communication. Cela a été tellement intéressant que j’ai décidé de greffer un baccalauréat en éducation à mon doctorat, puis j’ai commencé à enseigner.

Comment avez-vous eu l’idée de STEM Fellowship?

Au cours de ma pratique en enseignement, j’ai réalisé que les étudiants d’aujourd’hui étaient naturellement des spécialistes de la science des données. Qui plus est, ils s’appuient sur des connaissances, une expertise et une culture uniques dans le traitement de l’information, qu’ils partagent et développent en tant que communauté d’étudiants numériques.

J’ai alors cru, et ce, à l’instar de toute autre communauté scientifique ou professionnelle, qu’ils auraient besoin que la société rassemble les plus doués et les plus motivés d’entre eux en tâchant de définir et de consolider les meilleures pratiques d’apprentissage axées sur l’élève et en misant sur la production participative des connaissances et le comportement vis-à-vis la cybersécurité. Ce fut le début de STEM Fellowship qui, en 4 ans, est devenu un réseau national d’étudiants présent sur 17 campus universitaires et dans 43 écoles secondaires, comptant plus de 250 cadres étudiants, présidents de branche et rédacteurs en chef responsables de divers programmes STEM Fellowship.

Une nouvelle communauté de connaissances avait besoin d’une plate-forme de communication savante, et il était donc logique pour nous de s’appuyer sur l’éditeur universitaire national le plus important et le mieux établi au Canada, les Éditions Sciences Canada (presses scientifiques de Ressources naturelles Canada). Grâce à leur aide et à leurs conseils, nous avons lancé en libre accès le journal STEM Fellowship, qui se consacre aux recherches novatrices produites par les étudiants universitaires de premier cycle et du secondaire.

Travailler avec des élèves du secondaire

STEM Fellowship est une organisation dirigée par des étudiants et axée sur l’autonomisation de leurs idées, de leur pensée critique et de leur raisonnement avec les données de masse (big data). Cela comprend des données ouvertes et des ressources scientifiques ouvertes, ainsi que des outils analytiques leur permettant de relever plusieurs défis liés aux domaines de la citoyenneté numérique et de la cybersécurité.

Les applications pratiques du leadership étudiant, de la constitution d’équipes et du mentorat entre pairs prennent forme au sein de divers programmes. Ainsi, les Big Data Challenges visent à développer les talents naturels en analyse de données, offrant ainsi à la prochaine génération d’étudiants un éventail de possibilités et des défis en matière de science des données. Science Communication est une plate-forme unique qui cherche à nourrir, à développer et à mettre en valeur la rédaction scientifique des étudiants et à leur faire découvrir le monde de la communication scientifique.

Le programme STEMpowerment vise spécifiquement à fournir un soutien académique gratuit et des conseils entre pairs aux jeunes membres de communautés traditionnellement sous-représentées dans les STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) et à les inclure dans un réseau savant et innovant d’étudiants qui transcende les frontières culturelles et socioéconomiques.

Nous croyons en une approche axée sur les projets et visant à relever des défis, qui anime tous les programmes de STEM Fellowship, notamment le tournoi canadien des jeunes physiciens, qui détermine l’équipe représentant le Canada au tournoi international annuel.

Pourquoi le travail à STEM Fellowship est important?

Les étudiants d’aujourd’hui constitue la force motrice des communautés fondées sur le savoir et des réseaux sociaux tels que Quora, Reddit, Papers We Love, etc. Il s’agit de nouvelles formes de communication et d’apprentissage scientifiques fournies par les contributions collectives et collaboratives de membres de communautés de savoirs. L’analyse de ces pratiques novatrices m’a permis de développer un nouveau modèle pédagogique numérique axé sur l’étudiant et mettant en œuvre les principes suivants :

  • Exploiter les réponses et accumuler des informations par association.
  • Interpréter des données en production participative et en référence de connaissances.
  • Accélérer la pensée critique et l’apprentissage au sein de groupes de pairs et de réseaux sociaux de partage des connaissances, ce qui constitue une occasion unique pour l’échange d’informations et d’idées non-verbales intra- et transgénérationnelles.

Je crois que la manière dont le savoir est dispensé aujourd’hui ne correspond pas au schéma d’apprentissage des étudiants. En s’adaptant à un modèle numérique axé sur l’étudiant, nous verrons les générations futures innover et faire preuve d’excellence, et leurs réalisations feront ainsi prospérer notre société.

Quelles sont les occasions offertes dans le domaine des STIM en matière de cybersécurité?  

La communauté STEM Fellowship considère et pratique la cybersécurité comme un comportement quotidien plutôt qu’une série de réglementations technologiques. Pour la génération ayant baignée au sein de données, cela équivaut à une forme d’hygiène imprégnant leurs interactions avec autrui et la majorité de leurs activités cognitives.

STEM Fellowship, en tant que communauté regroupant les futurs dirigeants de la main-d’œuvre numérique, rassemble, cumule et diffuse les meilleures pratiques et normes personnelles en matière de cybersécurité. Par exemple, nos membres utilisent les outils des mégadonnées pour améliorer la qualité de leurs décisions liées à la cybersécurité.

Je dirige personnellement un groupe d’étudiants qui participent à des compétitions CyberPatriot et, l’année dernière, ils ont remporté le concours national Canadian CyberTitan.

Comment les entreprises, écoles secondaires ou universités peuvent appuyer STEM Fellowship?

Les programmes d’apprentissage de STEM Fellowship invitent la génération d’étudiants dite « des données » de tout le pays à renforcer ses capacités d’analyse et d’investigation tout en se familiarisant avec les aspects fondamentaux de la science des données. Compte tenu de sa capacité à faciliter le recrutement de chercheurs talentueux et à susciter d’entrée de jeu des idées novatrices de recherche interdisciplinaire, les programmes STEM Fellowship contribuent à promouvoir l’innovation scientifique et à préparer les étudiants des STIM à la main-d’œuvre numérique.

Nous sommes à la recherche et accueillons favorablement le mentorat et les commentaires sur nos projets étudiants que l’industrie et les universités peuvent nous fournir, ainsi que leurs offres de parrainages et de stages.

Vous pouvez comuniquer avec STEM Fellowship sur leur site web, LinkedIn, chaîne Youtube, Twitter et page Facebook.

*****

Vous désirez partager votre expérience en cybersécurité avec notre communauté? N’hésitez pas à nous contacter à notre coordinateur en communications Jasmin Pilon à  jasmin.pilon@umontreal.ca
Nous voulons entendre parler de vous!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *