Financial Crime Trend Bulletin:Arnaque liée à la fausse prise d’otage | Hostage Scam

Arnaque liée à la fausse prise d’otage

 

Le Centre antifraude du Canada produit des bulletins régulièrement pour aider les Canadiens à mieux se protéger contre la fraude.

Le Centre antifraude du Canada (CAFC) reçoit des plaintes d’entreprises canadiennes qui se font arnaquer. Ces dernières reçoivent des courriels suivis d’appels d’escrocs qui se présentent sous une fausse identité ou qui représentent faussement des organismes légitimes, comme la Défense nationale ou le ministre de la Sécurité publique. Ces communications visent à obtenir une rançon en prétendant détenir des employés en otage ou des renseignements exclusifs. Si la demande de rançon est bien réelle, la prise d’otage, elle, est fictive.

Des domaines génériques, comme minister.com, figurent dans les courriels. Ils sont bien rédigés pour avoir l’air de provenir du gouvernement du Canada ou d’une personne ou d’une entreprise que peut connaître le destinataire. Les escrocs ciblent des employés de différents niveaux et tentent souvent de communiquer avec des cadres clés pour obtenir la rançon demandée.

Indices – Comment vous protéger

  • Méfiez‐vous des appels téléphoniques entrants qui affichent un indicatif de l’étranger;
  • Méfiez‐vous des appels téléphoniques ou des courriels qui ne proviennent pas du prétendu otage;
  • L’escroc dissuadera la cible d’appeler ou de tenter de localiser la personne qu’il dit détenir en otage;
  • La plupart du temps, l’escroc exigera que la rançon soit versée par virement électronique;
  • Méfiez‐vous des demandes de rançon pour des employés pris en otages à l’étranger;
  • Communiquez immédiatement avec le service de police local!

Si vous croyez être victime ou si vous connaissez une personne qui a été victime de fraude, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1‐888‐495‐8501 ou rendez‐vous au http://www.antifraudcentre.ca

Hostage Scam

The Canadian Anti-Fraud Centre produces regular bulletins to help Canadians to better protect themselves against fraud.  

The Canadian Anti‐Fraud Centre (CAFC) is receiving reports from Canadian companies who are being scammed. The companies receive emails followed up with phone communication from suspects misrepresenting themselves/impersonating legitimate organizations, such as “National Defence” or the “Minister of Public Safety”. The communication is an attempt to obtain ransom for employees through hostage‐taking scams or proprietary information. While the ransom demand is real, the actual hostage‐taking is fake.

The emails are using generic domains, such as minister.com. They are well‐constructed to appear to come from the Canadian Government or a person/company that may be known to the recipient. The suspects are targeting various levels within the company and often try to reach key executives to further the ransom demand.

Warning Signs – How to Protect Yourself

  • Beware of incoming calls from an area code outside of Canada.
  • Beware of phone calls or emails not coming from the alleged hostage.
  • Suspects will prevent targeted individuals from calling or locating the alleged hostage.
  • Suspects have requested ransom money primarily via wire transfer service.
  • Beware of ransom demands for employees held hostage abroad.
  • Contact local police immediately!

If you think you or someone you know has been a victim of fraud, please contact the Canadian Anti‐Fraud Centre at 1‐888‐495‐8501 or report online at http://www.antifraudcentre.ca

Ce contenu reste la propriété du créateur. Les droits d’auteur et les conditions d’utilisation sont soumis aux termes du créateur.

This content remains the property of the creator.  The related rights and the conditions for use is subject to the terms of the creator.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *